Raisonnement clinique

triagesiteSelon le référentiel du masseur kinésithérapeute, le diagnostic kinésithérapique est une compétence propre du kinésithérapeute et est défini ainsi : « Etablir un diagnostic kinésithérapique [c’est] - Identifier les risques même en situation d’urgence - Analyser, synthétiser, problématiser, reconnaître les pathologies et les situations qui impliquent l’exclusion du patient du champ d’intervention kinésithérapique - Etablir un diagnostic intégrant un diagnostic d’exclusion et de contre – indication - Informer, expliquer, communiquer ». Cette définition aborde des points intéressants notamment en intégrant la notion d’urgence, d’exclusion et de contre-indication, en rapport avec la sécurité des soins. 

Le kinésithérapeute, au cours de son raisonnement clinique, et y compris en accès direct en situation d’urgence comme l’autorise la loi pour les kinésithérapeutes depuis janvier 2016, doit être capable de repérer les situations cliniques graves, où l’intervention kinésithérapique pourrait être soit non indiquée soit dangereuse. Ces situations cliniques potentiellement graves sont révélées par des signes cliniques nommés red flags. A travers ces drapeaux rouges, le kinésithérapeute doit reconnaître une situation impliquant l’exclusion du patient du champ d’action kinésithérapique et la réorientation de celui-ci vers un médecin. C’est à partir de situations cliniques authentiques et en utilisant l’échelle de préoccupation en kinésithérapie que cette formation vous aidera à sécuriser votre raisonnement clinique.

 

Date de l'événement 20 octobre 2023
Date de fin 21 octobre 2023
Prix individuel 630 € *
Lieu Nice
600€

Les inscriptions pour cet événement sont closes.

triagesiteSelon le référentiel du masseur kinésithérapeute, le diagnostic kinésithérapique est une compétence propre du kinésithérapeute et est défini ainsi : « Etablir un diagnostic kinésithérapique [c’est] - Identifier les risques même en situation d’urgence - Analyser, synthétiser, problématiser, reconnaître les pathologies et les situations qui impliquent l’exclusion du patient du champ d’intervention kinésithérapique - Etablir un diagnostic intégrant un diagnostic d’exclusion et de contre – indication - Informer, expliquer, communiquer ». Cette définition aborde des points intéressants notamment en intégrant la notion d’urgence, d’exclusion et de contre-indication, en rapport avec la sécurité des soins. 

Le kinésithérapeute, au cours de son raisonnement clinique, et y compris en accès direct en situation d’urgence comme l’autorise la loi pour les kinésithérapeutes depuis janvier 2016, doit être capable de repérer les situations cliniques graves, où l’intervention kinésithérapique pourrait être soit non indiquée soit dangereuse. Ces situations cliniques potentiellement graves sont révélées par des signes cliniques nommés red flags. A travers ces drapeaux rouges, le kinésithérapeute doit reconnaître une situation impliquant l’exclusion du patient du champ d’action kinésithérapique et la réorientation de celui-ci vers un médecin. C’est à partir de situations cliniques authentiques et en utilisant l’échelle de préoccupation en kinésithérapie que cette formation vous aidera à sécuriser votre raisonnement clinique.

 

Date de l'événement 24 novembre 2023
Date de fin 25 novembre 2023
Prix individuel 630 € *
Lieu Lyon
600€

Les inscriptions pour cet événement sont closes.

triagesiteSelon le référentiel du masseur kinésithérapeute, le diagnostic kinésithérapique est une compétence propre du kinésithérapeute et est défini ainsi : « Etablir un diagnostic kinésithérapique [c’est] - Identifier les risques même en situation d’urgence - Analyser, synthétiser, problématiser, reconnaître les pathologies et les situations qui impliquent l’exclusion du patient du champ d’intervention kinésithérapique - Etablir un diagnostic intégrant un diagnostic d’exclusion et de contre – indication - Informer, expliquer, communiquer ». Cette définition aborde des points intéressants notamment en intégrant la notion d’urgence, d’exclusion et de contre-indication, en rapport avec la sécurité des soins. 

Le kinésithérapeute, au cours de son raisonnement clinique, et y compris en accès direct en situation d’urgence comme l’autorise la loi pour les kinésithérapeutes depuis janvier 2016, doit être capable de repérer les situations cliniques graves, où l’intervention kinésithérapique pourrait être soit non indiquée soit dangereuse. Ces situations cliniques potentiellement graves sont révélées par des signes cliniques nommés red flags. A travers ces drapeaux rouges, le kinésithérapeute doit reconnaître une situation impliquant l’exclusion du patient du champ d’action kinésithérapique et la réorientation de celui-ci vers un médecin. C’est à partir de situations cliniques authentiques et en utilisant l’échelle de préoccupation en kinésithérapie que cette formation vous aidera à sécuriser votre raisonnement clinique.

 

Date de l'événement 08 décembre 2023
Date de fin 09 décembre 2023
Prix individuel 630 € *
Lieu Blois
600€

Les inscriptions pour cet événement sont closes.

Rechercher une formation, un formateur...

Recherche thématique

Nos formations par ville

FacebookTwitterLinkedin